samedi 15 décembre 2007

Vue du salon Brocard-Ferrand autour de 1880 à Moscou

© Family Brocard.
Usage of the image under authorization only

Sur cette photo fort difficile à améliorer tant le temps a injurié les teintes et contrastes. cependant après quelques tentatives sous Photoshop, j'arrive à mieux aviver les détails et nuances.

Nous sommes dans le salon d'une propriété d'Eugénie Ferrand, née Brocard, probablement autour de 1880, à Moscou. C'est une vue intime, chaleureuse de la famille Brocard, grand parfumeur du XIXe siècle.

Sur la gauche, Henri Brocard, est debout devant trois petits tableaux et semble lire un papier. Il est le fondateur de la parfumerie éponyme, lancée en 1864 à Moscou. Sur la droite, debout près de la chemniée se trouve Georges Félix Ferrand, son beau-fils. La dame assise à ses côtés est sans doute l'épouse d'Auguste Ferrand, lui même assis à côté. Ils sont tous les deux assez jeunes.

La vieille dame assise au premier plan sur un fauteuil de style Louis XVI, a élevé tous les enfants Brocard. Il s'agit de tante Mina Koch, adoptée dans la famille après toutes ces années de service.

Tout à fait à gauche sur la photo, aux pieds de l'ange, se trouve une petite fille de 4 ou 5 ans. Elle devrait pouvoir aider à dater plus exactement cette vue. Il s'agit d'Henriette Ferrand, une de mes arrière-grand mères du côté de mon père. Sa maman, Eugénie Brocard l'enlace sur ses genoux.

Devant Henri Brocard, se trouve sans doute Charlotte Brocard, son épouse, née Raway, d'une famille Belge de Spa, dont la famille était directeur des pension-écoles pour les jeunes enfants fortunés des familles européennes.

On peut remarquer sur cette vue quelques tableaux de la collection Brocard, donnés par Henri à sa fille. Tous ou presque travaillent dans l'industrie des parfums à Moscou, dans l'usine familiale.

Aucun commentaire: