vendredi 23 mars 2007

Brocard : art nouveau et parfumerie


Nous sommes à Moscou dans un des magasins Brocard avant 1914. Six vendeuses et deux vendeurs au fond de l'espace d'exposition sont prêts à vous accueillir. La gamme des produits est vaste : une palette de savon aux multiples propriétés, de subtiles parfums inventés par les nez-compositeurs, des crêmes, poudres, nécessaires de toilette...

Les meubles et les peintures signent un style et une facture "Art Nouveau", tournant du siècle, sommet d'invention avant la fracture de la Grande Guerre.

Sur le mur du fond se retrouve les armes de la famille Impériale, soulignant le rôle de fournisseur officiel de la Cour. Aujourd'hui la parfumerie "Nouvelle Etoile", descendante de celle fondée par Henri Brocard reste toujours fournisseur du Kremlin.

Les flacons gardant précieusement les essences fines et compositions venues d'autres contrées, discutent entre eux sur les étagères. Des millions d'autres bouteilles attendent dans les réserves. En 1914, près de 16 millions de flacons en verre furent commandés par Brocard pour distribuer ses produits en Europe, aux USA et en Asie.

Aucun commentaire: